Dans 4 jours c’est le jour-J ! Ce jour tant attendu par les enfants pour les cadeaux et tant attendu par les adultes pour la bouffe. Et ce jour et encore plus attendu par celles et ceux qui font un régime ou qui se restreignent car c’est une excellente excuse pour se péter le bide ! Voici les 9 astuces pour bien manger à Noël sans tout foutre en l’air !

1. Un seul verre de vin par bouteille proposée

On ne va pas se mentir, mais à Noël, on picole tout de même énormément. Avec l’apéritif où on s’ouvre une bouteille de crémant et une bouteille de champagne. Le repas est lui même composé de 5 plats différents où il y a 5 vins différents pour bien accompagner le foie gras, le poisson, la dinde, le fromage, le…

Donc mon meilleur conseil : soit vous ne prenez qu’un seul verre de vin par bouteille qu’on vous propose, soit vous essayez de vous tenir à 2 verres en tout.

2. Pour bien manger à Noël identifiez les sources de glucides et mangez-en moins

Quand on veut perdre du poids les glucides sont l’élément à réduire en premier. On va essayer d’identifier ces perturbateurs en fonction de l’avancé du repas.

Identifier les glucides à l’apéritif

En règle générale vous allez trouver des glucides dans les chips et autres biscuits apéritifs du genre. Il y a aussi les pains surprises, ces mini sandwichs qu’on peut enchaîner sans s’en rendre compte.

Mon conseil : prenez une seule petite poignée d’un de ces biscuits apéritifs et un seul pain surprise. Ça vous ouvrira l’appétit c’est clair car c’est le début de la soirée mais dîtes vous qu’après vous pourrez vraiment bien manger.

Entrée n°1 : le foie gras

Le gros des glucides va se retrouver dans le toast qui accompagne votre foie gras. Si vous êtes dans une optique de perte de poids il va falloir se la jouer différemment. Prenez qu’un demi pain de mie ou 2 mini toast avec votre morceau de foie gras ! S’il vous reste du foie gras et que vous n’avez plus de pain, mangez-le seul, vous aurez beaucoup plus de saveur en bouche !

Par contre je vous interdis la confiture de figue et la gélatine qui va avec (il fallait bien que je sois un peu dur avec vous non ?)

Entrée n°2 : le saumon fumé

C’est un peu le même principe qu’avec le foie gras, les glucides à éviter, c’est les toasts et le pain de mie. C’est exactement le même conseil que pour le foie gras.

Entrée n°3 : les huîtres

Vous pouvez vous faire plaisir là dessus !

Plat chaud : la dinde/chapon/viande

Pour le plat de résistance, normalement vous ne devriez pas être en mode famine avec ce que vous avez mangé juste avant mais vous êtes gourmand et dans l’euphorie de cette soirée ! Le plus gros problème est l’accompagnement. La farce peut être composée de glucides mais là il faut voir avec le cuisto !

Très souvent les glucides vont venir des pâtes (des spaetzele pour nos amis alsaciens !), frites, riz, pomme de terre, etc. Évitez donc les féculents ou n’en prenez vraiment presque pas !

Le fromage et le dessert

Pour le fromage mangez-le sans pain ! Et pour le dessert, qu’est ce que je peux bien vous dire ? La bûche au chocolat c’est une tuerie n’est-ce pas ? Et bien je vous dis : faîtes vous plaisir mais qu’un seul morceau !

Sinon préférez les fruits, il y a toujours une corbeille de fruits un peu plus exotiques !

3. Priorité aux protéines pour bien manger à Noël

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose : mangez en priorité les protéines qui composent vos différents plats !
Mangez donc le saumon, la viande du chapon et de la dinde, les fruits de mer, les crevettes, les gambas et j’en passe (t’as vu ça rime, quel professionnalisme ^^)

4. Sélectionnez les parties des menus qui vous intéressent le plus

Petite stratégie sympa pour celle et ceux qui souhaitent limiter la casse dans leur perte de poids : vous connaissez à l’avance les plats du menu et vous sélectionnez ceux qui sont incontournables pour vous. Et vous ne mangerez que dans ces repas là. C’est un peu comme aller au casino en se disant « je joue au maximum mes 50€ de départ et j’arrêterai quoi qu’il arrive une fois les 50€ dépensés ».

5. Alternez entre un verre d’eau et un verre de vin

Premièrement ça vous permettra de boire moins d’alcool ! Et deuxièmement ça vous évitera d’être complètement saoul et d’avoir un coup de barre après la première entrée. Et troisièmement vous n’aurez pas ce foutu mal de crâne le lendemain matin (dû à la déshydratation entraînée par l’alcool) !

6. Faîtes une session de sport bien intense avant ce fameux repas

Si vous n’êtes pas l’hôte vous aurez probablement le temps de faire une session de sport avant d’aller à votre repas. L’intérêt de faire cela est simple. Après une séance de sport intense comme de l’interval training en cardio, un circuit training ou un HIIT votre corps va vider ses réserves en glucides.

Donc, il arrivera mieux à métaboliser les glucides qui vont lui être apporter dans les 1 à 2 heures suivants cette séance.

Attention ! Cela ne veut pas dire que vous pourrez vous gaver comme jamais (Maître Gim’s sort de ce blog). Respectez tout de même le point 2.

7. Mangez quelque chose avant

Quoi de mieux que d’aller à un repas de Noël avec le ventre déjà un peu rempli ? J’avoue c’est pas très sexy comme approche mais ça peut peut-être vous aider à manger moins de cochonnerie (genre à l’apéro). Ou alors faîtes vous une bonne raclette à midi (#joke).

8. Amenez un tupp avec du poulet et du riz sans sauce

Nan je déconne faut pas abuser non plus !

9. Attrapez la gastro ou autre maladie bien handicapante

C’est radical ! Une bonne gastro aura 2 avantages :

  1. Vous allez maigrir avec tout ce qui va sortir (mais bon c’est essentiellement de l’eau que l’on perd)
  2. Vous éviterez de justesse la punition gastro-orgasmique que sont les 3 jours de pétage de bide !

Je vous propose donc de ne pas vous sécher les cheveux après vos séances de sport et d’oubliez volontairement l’écharpe et le pull quand il fait froid. (merci coach pour ce super conseil !)

Seul désavantage : je pense qu’on vous dira gentiment de rester chez vous ce jour là. Préparez quelques dvd pour cette longue soirée (au moins vous pourrez manger votre tupp tranquille)

Comment perdre du poids en faisant du sport même à Noël

Pour maigrir il faut être discipliné et régulier ! On peut de temps en temps faire un écart, le fameux cheat-meal. De manière générale on peut s’autoriser un cheat-meal toutes les deux semaines (quand je dis cheat-meal, c’est le repas où vous allez vraiment abuser hein). Cela ne veut pas dire que vous devez vous péter le bide toutes les deux semaines ! Cela veut simplement dire qu’il faut trouver un équilibre raisonnable dans votre façon de manger.

Vous devez également faire du sport, on ne le répétera jamais assez. Et notre programme sportif pour femme et notre programme de musculation pour homme sont parfaits pour cela.

La régularité de votre nutrition ainsi que de celle de vos entraînements vous permettront d’atteindre à terme un équilibre corporel. Ne cherchez pas à vouloir aller trop vite. Les résultats viendront sans que vous ne vous en rendiez compte !

Bisous et Joyeux Noël à toutes et à tous !