Manger des protéines en poudre, c’est devenu une question qui revient sans cesse lorsque l’on parle de musculation et même de régime. Les industriels l’ont bien compris ! Des nouvelles marques fleurissent mais : est-ce bon pour la santé et est-ce que toutes les protéines se valent ?

Manger des protéines, c’est très important. Les protéines permettent de fabriquer et d’entretenir vos muscles, ce qui est essentiel lorsque l’on veut prendre de la masse ou si l’on souhaite maigrir. En effet, plus vous avez de la masse musculaire et plus vous avez de chance de taper dans les graisses.

Mais pour faire du muscle, il ne suffit pas de simplement prendre des protéines, il faut réaliser un entraînement physique adapté.

Les sources de protéines

Il y a 2 types de protéines. Celles d’origine animale et celle d’origine végétale. La différence va résider dans leur composition en acide aminés. Les acides aminés pour faire simple, ce sont des petits morceaux de protéines.

Les 20 acides aminés protéinogènes sont aussi connus comme les acides aminés de base. On les distingue en trois groupes différents : les acides aminés essentiels, semi-essentiels et non-essentiels.

Il existe seulement huit acides aminés essentiels à l’être humain. On dit qu’ils sont essentiels, car l’organisme ne peut pas les fabriquer lui-même, et a donc besoin d’un apport externe. Il s’agit là de l’isoleucine, de la leucine, de la lysine, de la méthionine, de la phénylalanine, de la thréonine, du tryptophane et de la valine.

L’arginine et l’histidine forment le groupe des acides aminés dits semi-essentiels. Dans certains cas, ils devront être assimilés au travers de l’alimentation. Les dix acides aminés non-essentiels sont synthétisés par l’organisme lui-même. Il s’agit là de l’alanine, l’asparagine, l’acide asparaginique, la cystéine, la glutamine, les acides glutamiques, la glycine, la proline, la serine et la tyrosine.

Les protéines de source animale

Le lait, les œufs, tous les types de viandes, le poisson vont être la source de protéines animales les plus consommées. L’avantage des protéines animales, c’est qu’elles contiennent l’ensemble des aminés essentielles et non essentielles.

Les protéines végétales

Lorsque vous regardez un paquet de pâtes, vous pouvez voir que pour 100 g, il n’y a pas que des glucides, mais également des protéines. Ce sont des protéines végétales. Vous allez pouvoir en trouver dans les légumineuses, le tofu, certaines céréales. Très souvent, les protéines végétales vont se retrouver mélangées avec d’autres macronutriments comme les glucides et cela peut être un inconvénient.

Le 2ème inconvénient c’est que vous n’avez pas l’ensemble des acides aminés dont vous avez besoin dans une de ces sources : vous allez devoir diversifier beaucoup plus votre alimentation pour avoir l’ensemble des acides aminés dont votre corps a besoin. Et franchement, on mange tous plus ou moins les mêmes 3 ou 4 repas avec les mêmes ingrédients. Ce n’est pas tout de suite que vous allez changer toutes vos habitudes et diversifier votre alimentation.

Les protéines en poudre

Comme les protéines sont très importantes, des professionnels ont commencé à isoler la protéine « pur » dans les différents aliments dans lesquels on pouvait les retrouver. Vous aurez donc des protéine en poudre dites « whey », d’œuf, de bœuf, de petits pois etc.

Je vous ferai un article sur les différents types de protéines en poudre et comment savoir si elle est de qualité.

Les 6 raisons de ne pas manger de protéines en poudre

1. Vous avez une alimentation équilibré

Si vous mangez des œufs le matin, de la viande le midi et du poisson le soir et que cela est une habitude pour vous, vous aurez tous les acides aminés nécessaire à votre fonctionnement !

2. Vous n’êtes pas un athlète professionnel ou en compétition, ou un bodybuilder

Il est vrai que les sportifs ont besoin de plus de protéines que les gens lambda, et il est encore plus vrai pour les athlètes professionnels et culturiste qui font énormément d’heures de sport dans la semaine. Forcément, leur besoin est augmenté et selon leur objectif, ils peuvent avoir recours à des protéines en poudre en dehors de leur repas.

3. Vous prenez votre repas dans l’heure qui suit votre entraînement

Lorsque vous faîtes du sport, vous créez des micro-déchirures dans vos fibres musculaires. Pour se réparer et se fortifier, vous avez besoin de protéines. Et bien votre corps assimile mieux les nutriments que vous lui apporter après votre entraînement. Donc si vous savez que vous allez tout de suite rentrer chez vous pour manger, tout va bien !

4. Vous achetez des protéines pas chères

Je ne sais pas pour vous mais de manière générale, lorsqu’un service ou produit est anormalement peu cher, vous devez vous poser des questions !

Un jour j’ai acheté du poulet à 3 € le kilo. Quand je l’ai mangé, j’ai remarqué qu’il était tout gras (du gras gélatineux dans le poulet vous y croyiez ?). Quand j’ai acheté mon poulet bio nourri au grain de lin, élevé en plein air, forcément il est meilleur, et logiquement il est plus cher.

Il faut faire attention avec les protéines en poudre que vous achetez. Certains limitent la composition de ceux-ci pour faire passer les tests de mise sur le marché, ajoutent des ingrédients de mauvaises qualité ou peu cher. A titre d’exemple, une gainer est un mélange de protéine et de glucide, mais un pot de gainer est composé à 80 voire 90% de glucides et on va vous vendre ça plus cher avec un marketing incroyable.

5. Vous pensez que vous allez prendre du muscle et être sec grâce aux protéines

« Tous les gars ou filles musclés que je vois prennent de la protéine en poudre »
Moi je pense surtout que toutes ces personnes ont une alimentation beaucoup plus saines que la vôtre et en plus s’entraîne dur régulièrement !

Il n’y a pas de secret : vous devez bosser et pas faire n’importe quoi dans votre alimentation ! En effet, les changements physiques prennent du temps !

6. Vous avez des problèmes de santé

On dit souvent que les protéines en poudre causent des problèmes aux reins. Les protéines vont être dégradées et le rein va jouer le rôle de filtre. Donc plus vous consommer de protéines plus vos reins bossent. Donc si vous avez déjà un problème de reins, il peut être bon de ne pas accentuer ça en augmentant votre consommation de protéine. Par contre si vous allez bien, vous pouvez !

Une alimentation saine et un entraînement régulier est le secret

Le secret, c’est d’avoir une alimentation équilibrée c’est-à-dire de manger des protéines, des glucides et des lipides dans une bonne proportion selon vos besoins. Pas de régime dans tout ça.

Et ensuite vous devez être actif, vous ne pouvez pas imaginer avoir un corps tonique en restant assis au bureau ou dans le canapé, c’est juste impossible !

Notre programme de sport pour les femmes et notre programme sportif pour les hommes sont là pour vous accompagner dans votre recherche d’un corps plus tonique et plus secs !